Le Togo vers la banque islamique

Alors que bon nombre de pays s’engagent de plus en plus dans la banque islamique, notamment les pays du Maghreb, les pays d’Afrique ne sont pas en reste puisque l’on vient d’apprendre que le Togo, à travers la société islamique de développement, vient de lancer une opération d’appel public à l’épargne qui devrait s’étaler sur la période de 2016 à 2026. Le but de cette opération est de mobiliser un montant de 150 milliards en vue de financer des projets de développement économique mais également les projets d’infrastructures sociales.

C’est une évolution très intéressante pour le Togo dans la mesure où l’on va pouvoir assister à une adéquation entre les principes religieux avec l’économie, ce qui suscite un certain enthousiasme de la part des citoyens mais également des institutionnels. Aussi, les épargnants auront la possibilité de pouvoir effectuer des placements à travers des opérations de titrisation de créances, qui auront la possibilité de pouvoir offrir un rendement de 6,5% net. Aussi, cette évolution devrait ravir le Ministère de l’économie dans la mesure où le gouvernement militait depuis de nombreuses années pour valoriser la finance islamique qui est en train de redessiner bon nombre de secteurs en Afrique et qui pourrait permettre un développement important de ce continent qui malheureusement se caractérise par des difficultés en matière de développement économique et social.

Le mouvement lié à la finance islamique est en train de se développer, permettant à de nombreux africains de pouvoir accéder à l’epargner en ligne, comme c’est le cas récemment pour Maroc ou encore pour l’Algérie, sachant que de nombreux pays devraient leur emboîter le pas étant donné les avantages qu’ils peuvent retirer avec cette pratique.